mercredi 17 septembre 2014

Caroline et le djihad

Caroline Fourest poursuit inlassablement le spectre islamiste/jihadiste/voiliste/intégriste/salafiste (rayer la mention inutile).

Déjà il y a un an, elle interrogeait façon Guantanamo le fiston Dassault sur l'importation de l'islamisme si la France faisait affaire avec le Qatar. T'imagines le mec qui a pété dans la soie toute sa vie, catho bèssebège qui a juste des dollars dans les yeux quand il voit des enturbannés à bagouses, et l'autre qui, plutôt que de lui demander si faire des gazouz-dollars avec des mectons qui s'asseoient allègrement sur les droits de l'homme le gêne, préfère le mettre en garde contre la charia et l'islamizeume parce qu'on sait que le djihad il se fait aussi à coup de pétro dollar monsieur, je sais de quoi je parle monsieur, regarde le PSG y a plus que des Musulmans, la France Black black black toussa.



Et donc, Caroline Fourest, malgré ses positions assez tranchées qui font oublier qu'elle est supposée être journaliste des fois, a maintenant une émission sur LCP, la Chaîne Parlementaire, nommée "Cahier de Doléances". Contrairement à ce qu'on pourrait croire il ne s'agit pas d'une émission pendant laquelle les islamo-gauchisses peuvent dire à quel point ils pensent que Caroline Fourest est une polémiste de mes genoux, non, c'est semble-t-il une émission où tu peux envoyer tes vidéos sur un thème précis, genre TATATSOUIN " Trop d'immigrés? Trop d'incivilités?".

Et là, tu te dis que quand même, elle aurait pu faire un peu semblant la mère Fourest. Au moins, quand elle se cachait derrière l'islamophobie anticléricalisme pour faire joli, elle pouvait faire semblant d'être de gauche. Mais comme elle est en train de se faire griller la politesse par une autre "zemourette" nommée Natacha Polony, qui elle aussi n'est pas en reste pour gazer la gueule aux pas bien de chez nous, ben Caroline Fourest remet un petit coup à droite. On va arrêter de faire semblant de défendre les droits des femmes contre les méchants salafistes à couteau ondulé, on va simplement poser la question de l'immigration en liant bougnoules et délits. En souplesse.

LCP ne nous a pas encore dit ce qu'elle en pensait de ce thème, on attend donc de voir si notre télé publique a définitivement pris sa Delorean pour retourner dans les années trente.