jeudi 15 mai 2014

Ta mère, Boulanger!

Bonjour Monsieur Boulanger.

Non pas toi Alain-Bernard, c'est pas de toi qu'on parle, y en a marre de ces gens de droite qui se prennent pour le nombril du monde. 

Non, je parle à Monsieur Boulanger, des magasins Boulanger, qui en toute logique vendent des appareils hi-fi et électroménager. Note que cette phrase a perdu en ironie depuis l'invention de la machine à pain et ça me rend tristesse parce que c'était rigolo quand même.

Donc Monsieur Boulanger, je sais pas combien tu as payé ton agence de pub pour te chier une campagne pareille, mais sache qu'elle a quand même réussi à te refourguer le concept éculé selon lequel bobonne se caresse dans son bain en pensant qu'on va lui offrir un robot-mixer pour sa fête.

Donc devant chez Boulanger, on trouve des affiches comme ça.






Bon là tu te dis on va pas cracher dans la soupe, Moman a le droit de bouger son boule sur Get Lucky même avec un casque dont la couleur fait saigner les yeux parce qu'elle est une Fâme et que la musique est plus belle dans un casque rose.

Et là, sur environ 20 mètres, la succession :


Alors là bravo Alain Bernard Boulanger, heu non, Monsieur Boulanger des magasins Boulanger d'électroménager, les copines féministes et tous les gens un peu pourvus d'un esprit moderne viennent de se déshydrater instantanément devant ces images et forment maintenant des petits tas de poudre Maggi fond de veau devant leurs PC, qui pourront être aspirés par l'aspirateur robot Irobot Roomba 770.

(Bon, ça va Eric Zemmour, arrête de faire la danse du slip dans le fond là-bas, respecte-toi un peu, c'est gênant.)

Donc Monsieur Boulanger, merci pour ces affiches qui ne se différencient de celles des années 50 que sur un point : au lieu de montrer une grognasse qui surkiffe son hachoir à légumes, on se concentre sur l'objet, qui est très moderne, parce que les momans ont aussi le droit de profiter de la technologie pour s'amuser, ah non c'est pas ça. 

Les momans ont le droit de profiter de la technologie pour rendre leur boulot, à savoir le ménage, la bouffe et la sauvegarde de leur féminitude -parce que tu vas pas garder tes walous ça fait négligé- un peu moins pénible, MAIS MAIS MAIS la responsabilité de la bonne exécution de ces tâches leur incombe toujours. Pas de remise en question du fond, à savoir, est-ce vraiment le taf des meufs de se fader tout ça?

La fête des pères, c'est dans un mois. Je vous parie un billet qu'aucune affiche ne montrera un mec se pâmant devant un kit de repassage en hurlant "Haaaaan mais haaaan le réservoir de 15 litres!!!, merci chérie et les enfants, je suis le plus heureux des mâles". Non non, ça sera toujours la console, le GPS, l'ordinateur, bref les trucs techno de mecs nesseupah, au point que pour essayer de fourguer aux mecs des trucs de gonzesses, on déguise les rasoirs électriques ou les fers à repasser en motos avec des lumières et une sono dedans comme dans les meilleurs concours de tuning lillois.

Bien entendu, je ne peux terminer ce texte sans passer un message de service : M. Hamster et les kidz, si vous m'offrez un épilateur, une pierrade ou un aspirateur, je vous donne à la SPA. Gratos et tout. (par contre un casque ça se négocie)