dimanche 20 avril 2014

Le ciel, les droits des femmes et ta mère

Début avril, notre ersatz guéantesque Manuel Valls a constitué son gouvernement.

Et pour que le nouveau porte parole ne passe pas deux ans à expliquer après chaque conseil des Ministres que non, ce n'était pas une vanne, Valls a fait ça le 2.


Et donc le 2 avril, nous avons découvert que Najat Vallaud-Belkacem n'était plus Ministre des droits des femmes, mais Ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports (regarde ici comment le Haut Conseil à l'Egalité sort les avirons pour tenter de démontrer la cohérence du bouzin). Avec UN SEUL secrétaire d'état. Aux sports. Quand même.
C'est parfaitement cohérent tout ça, parce que les jeunes femmes marchent dans la rue, et même que parfois elles y font du vélo ou leur jogging, alors bon hein. 

S'il te plaît, ne ris pas d'un rire nerveux et strident avant de te coller la tête dans ton four à pyrolyse Arthur Martin.

Donc nous avons un Ministère des droits des femmes, qui n'a pas foutu grand chose pendant deux ans  qui a produit une super appli Android  (je suis soufflée par tant de modernité-han), qui devait faire de la transversalité sans budget,  bref un truc assez merdique qu'a pas débouché sur grand chose de positif (je mets à part le site officiel d'infos sur l'IVG, parce que je trouve scandaleux que le ministère de la santé ne s'y soit pas collé il y a dix ans).

Et là, j'ai une idée de génie (je pense que la codéine que je prends en ce moment n'y est pas étrangère).
Et si on récupérait Frédéric Cuvillier, Secrétaire d'Etat aux Navions et à la Mer pour le mettre au Secrétariat d'Etat à la Moule ?

Ce serait bien non? Je suis tellement désespérée que je pense aussi à solliciter Frédéric Lefebvre, qui s'intéresse de près à la situation des chattes en cas de divorce.

Bref, je ne sais pas comment Vallaud-Belkacem l'a pris, ce nouveau ministère de fête foraine, mais moi je le vis comme un énorme "Ta mère en short (because le sport ouarf) la connasse, c'est bon tu l'as eu ton joujou, maintenant on va revenir aux choses sérieuses, genre le foot et les rond-points".

Oui ce post n'avait pour vocation qu'à placer deux jeux de mots péraves. Mais je suis chez moi, donc ce blog, tu l'aimes ou tu le quittes.