vendredi 15 novembre 2013

Pourquoi le meeting contre les extrémismes (PS) est une imposture

J'apprends aujourd'hui que M. Harlem "SOS racisme" Désir annonce un meeting contre les extrémismes.

J'apprends que seront présents comme têtes d'affiches, Manuel Valls, Vincent Peillon, et Christiane Taubira.

J'apprends que ce meeting se tiendra le 27 novembre, en réponse aux attaques racistes dont a été victime Christiane Taubira.

Sur le principe, un meeting pour réaffirmer que le racisme ne passera pas, je suis tout à fait pour.

Sauf que.

Le 27 novembre est le jour de la sortie du film "La marche", qui retrace l'histoire de la Marche pour l'Egalité et contre le Racisme, qui s'est tenue il y a exactement trente ans, entre octobre et décembre.

Il est important de rappeler que cette marche a été récupérée par le PS au pouvoir à l'époque, pour mieux étouffer les revendications des marcheurs. Et oui, 1983 est aussi l'année de naissance de SOS Racisme, qui a été créée pour récupérer la question du racisme- pourtant initialement prise en main par les premiers concernés- et en faire un organisme antiraciste soft, qui ne fâcherait pas trop par ses revendications.

Donc là, Harlem Désir (qui au passage a pris la présidence de SOS Racisme en 1984, et donc participé à la silenciation des participants à la Marche) annonce qu'encore une fois, on va organiser un événement pour que le PS réaffirme ses positions antiracistes, au lieu de laisser parler les organisations et acteurs de l'antiracisme tel que défendu par les racisés eux-mêmes.

Ensuite, j'avoue que tenir une telle position en ayant dans le gouvernement Manuel Valls, qui a fait de belles sorties sur le problème musulman, le problème africain, le problème Rom, et les blancos, ça me fait doucement rigoler jaune pipi. Et en faire un chantre de l'antiracisme en l'invitant à ce meeting, c'est juste une énorme blague, d'autant plus qu'il a retoqué la seule petite mesurette concrète qu'on lui demandait contre le racisme, à savoir le récepissé lors des contrôles au faciès.

Autre grief que j'ai contre ce meeting, qui pue donc la récupération à plein nez. Le PS se rachète une virginité car ils ont la "chance" d'avoir une racisée dans leur gouvernement qui s'en prend plein la gueule. Sans minimiser ce que vit Christiane Taubira et la gravité des paroles racistes à son encontre, je vous rappelle que lorsque des jeunes femmes voilées se sont fait agresser, il n'y a pas eu de meeting, pas un mot avant une dizaine de jour. Que malgré les alertes lancées par Stop le contrôle au Faciès, le CCIF, les Indivisibles, sur les manifestations racistes, y compris dans la presse, il n'y a pas eu de meeting.

Ce que vit Christiane Taubira, des millions de racisés le vivent. Et je trouve que la mobilisation autour du racisme est très bien. Mais le PS, malheureusement, a perdu toute légitimité à initier un tel mouvement.

Enfin, je ne peux m'empêcher de noter que "contre les extrémismes", c'est équivoque. Je te parie un billet qu'on va aussi parler d'islamisme. Un peu. Histoire de pas perdre la main.