vendredi 20 mai 2011


Malgré une famille clairement bougnoulette et une forte propension à célébrer les fêtes religieuses à coup de couscous et de mouton pour l'Aïd et de dinde aux marrons pour Noël, Dieu n'est pour moi qu'une curiosité, un personnage imaginaire avec des superpouvoirs, genre Wonderwoman, la barbe en plus et les bracelets en or en moins.

Mais depuis quelques mois, je me demande si un de ces quatre je vais pas m'enrouler dans mes rideaux et me promener dans la rue, juste pour faire chier. Ou bouffer un jambon beurre en string intégral (un voile qui ne laisse apparaître que le derrière, genre niqabitch hardcore).

Depuis le vote de la loi sur le voile intégral, qui restera une des oeuvres mémorables de ce gouvernement de
merde
droite, les journaux rapportent tous les jours un cas de mise au ban des femmes voilées, ce qui a au moins le mérite de révéler que les beaufs illétrés, on en trouve aussi dans le personnel de l'éducation nationale. Pour nos amis instits laïcards de mes deux, je vais utiliser une arme ultime : Direct Matin (ou le Journal du Parti). J'ai prélevé un petit bout de ce torchon, parce que ça m'avait grave choquée,  mais je me dis que finalement ça a peut-être évité à Germaine, qui prend son métro tous les matins, de dénoncer à tort la nana avec son foulard, qui faisait sa fière après lui avoir piqué sa place, celle qui était dans le sens de la marche.

Donc, qu'y trouvons-nous, dans Direct Matin?



Un cours pour reconnaître une vraie femme soumise d'une fausse!
Où l'on s'aperçoit que les femmes musulmanes ont forcément du khol autour des yeux.
Et que la burqa donne un sacré air de Cyclope comme dans les X-Men. Je sais pas si c'est autorisé les rayons laser, mais ce serait top classe.

M'enfin bref. Ce que ça dit c'est que tu n'as pas le droit de cacher ton visage dans l'espace public. Bon là, on parle des gens qui se planquent la tronche en toutes saisons, mais je sens que ça va être trop marrant cet hiver, quand on aura tous des bonnets et des cache-nez parce qu'il fera -10°.

PS : rho la vache je viens de capter que le titre de billet n'était pas obligatoire, youpi! ca vous épargnera les titres nuls que j'ai quand même mis deux heures à trouver.