mardi 1 décembre 2009

Inadaptée, débile mentale

Ou simplement naïve.

Bref, j'ai chopé l'Agrippa. Du coup, souffrant de douleurs lombaires qui m'empêchent de lever mon gros cul de mon canapé, je regarde la télé. Et là, devant le programme télé de la semaine, j'ai pensé un truc que je n'aurais jamais pensé penser (structure merdique qui est un effet indésirable du Tamiflu. Si si.) : Heureusement qu'en temps normal, je bosse, parce qu'entre les Chiffres et les Lettres, les Z'amours et les séries pour vieux, y a de quoi se tirer une balle dans la tête au bout d'une corde.

Toute cette intro brillante pourquoi? Merde me souviens plus.
Ah si, j'ai regardé hier le début de mon émission préférée : Les Maternelles.

Le sujet : "je n'aime pas être enceinte"

Comme d'hab, je me dis "ouah, encore un cliché qui va tomber" et comme d'hab, je me prends dans la gueule une déconvenue qui me conduit à manger des gateaux d'avoine au chocolat de chez Ikea (non ce n'est pas une excuse, et c'est plus sain que le Lexomil).

Donc, je n'aime pas être enceinte (pas moi hein, les nénettes de l'émission).

Et la présentatrice : "on va vous montrer comment faire pour que ça aille mieux"

Donc on égrène les clichés, la femme épanouie, Angélina Jolie enceinte en string à plumes, bref la totale.
Puis on suit dans un reportage une nana qui a dû faire une croix sur sa féminité, mais bon faut dire que la féminité devait pas être super là avant non plus.

Et là, on te présente la solution ultime : aller se faire masser dans un institut de beauté!!! Non mais t'y crois?? je suis mal dans ma peau donc je vais me faire tripoter par l'esthéticienne qui va me huiler le trou du cul avec de l'extrait naturel de couille de chameau, et tout va rouler.

Bon je te la fais grosse parce que je suis énervée, mais entendre que le fait que tu kiffes pas être enceinte est quelque chose auquel tu peux remédier en allant filer du fric à des instituts de beauté, ça me file un peu la gerbe.

Puis on a eu une obstétricienne de la maternité des Bluets qui a fait le rapport entre une grossesse mal vécue et une enfance malheureuse ou une grossesse difficile de sa propre mère. C'est peut-être vrai dans quelques cas, mais peut-on imaginer,que l'on puisse admettre, finalement, que gerber, ne plus rentrer dans ses fringues et avoir mal au dos soient des motifs suffisants pour ne pas trouver que la grossesse n'est pour certaines femmes, pas la meilleure période de sa vie?

Donc bon, tout ça pour dire que du coup, j'ai éteint en plein milieu de l'émission, et que je vais plutôt regarder la complète de Buffy.

Merde quoi.

(bon par contre ça va pas m'aider à suivre les conversations à la pause de midi au bureau cette affaire)